"Le bénéfice est revenu au niveau de celui des années précédentes", commente la Banque, qui avait enregistré un bénéfice exceptionnel de 1,337 millions d'euros en 2012. La Banque a estimé qu'elle devait maintenir sa politique de mise en réserve telle que définie en 2009. Pour ce faire, un montant de 236,7 millions d'euros, soit 25% du bénéfice de l'exercice, a été affecté à la réserve disponible. La politique de dividende est quant à elle restée inchangée. Il en résulte un dividende brut de 165,60 euros par action, soit une augmentation de 7,5 % par rapport à l'exercice 2012. (Belga)

"Le bénéfice est revenu au niveau de celui des années précédentes", commente la Banque, qui avait enregistré un bénéfice exceptionnel de 1,337 millions d'euros en 2012. La Banque a estimé qu'elle devait maintenir sa politique de mise en réserve telle que définie en 2009. Pour ce faire, un montant de 236,7 millions d'euros, soit 25% du bénéfice de l'exercice, a été affecté à la réserve disponible. La politique de dividende est quant à elle restée inchangée. Il en résulte un dividende brut de 165,60 euros par action, soit une augmentation de 7,5 % par rapport à l'exercice 2012. (Belga)