Plusieurs quotidiens indiquent ainsi que l'ACW et ses principales branches devaient mettre 1,1 milliard d'euros chez Belfius afin de bénéficier de cet intérêt supplémentaire. Une autre condition de cet accord incluait un programme d'assurance de 17 millions d'euros chez Belfius Insurance. La répartition entre les différentes parties de l'ACW (la branche flamande du Mouvement Ouvrier Chrétien), dont le syndicat ACV (CSC) et les mutualités chrétiennes sont les plus importantes, n'est pas connue, de même que la répartition des moyens dont le mouvement était propriétaire d'une part et l'argent qu'il gérait pour le compte de tiers d'autre part. Certains parlementaires auraient remarqué que l'ACW disposait de suffisamment de moyens propres pour dédommager lui-même les coopérateurs d'Arco qui auraient été dupés en cas de suppression de la garantie publique. (KNS)

Plusieurs quotidiens indiquent ainsi que l'ACW et ses principales branches devaient mettre 1,1 milliard d'euros chez Belfius afin de bénéficier de cet intérêt supplémentaire. Une autre condition de cet accord incluait un programme d'assurance de 17 millions d'euros chez Belfius Insurance. La répartition entre les différentes parties de l'ACW (la branche flamande du Mouvement Ouvrier Chrétien), dont le syndicat ACV (CSC) et les mutualités chrétiennes sont les plus importantes, n'est pas connue, de même que la répartition des moyens dont le mouvement était propriétaire d'une part et l'argent qu'il gérait pour le compte de tiers d'autre part. Certains parlementaires auraient remarqué que l'ACW disposait de suffisamment de moyens propres pour dédommager lui-même les coopérateurs d'Arco qui auraient été dupés en cas de suppression de la garantie publique. (KNS)