En outre, KBC s'efforcera de rembourser un montant d'1,17 milliard d'euros d'aides publiques au gouvernement flamand et de payer la prime de 50%, soit 0,58 milliard d'euros, au premier semestre 2013. KBC s'engage encore à rembourser le solde des aides publiques de 2,33 milliards d'euros au gouvernement flamand en sept versements de 0,33 milliard d'euros chacun (augmenté d'une prime), échelonnés sur la période 2014-2020, comme convenu avec la Commission européenne. KBC conserve toutefois l'option d'accélérer le rythme de ces remboursements. KBC a par ailleurs décidé d'émettre lundi pour 1,25 milliard d'euros d'actions nouvelles. "L'augmentation de capital a été pleinement approuvée par les actionnaires de référence de KBC", précise le bancassureur dans un communiqué. La FSMA a de son côté annoncé la suspension de la cotation des actions KBC et KBC Ancora lundi matin à la Bourse de Bruxelles. (PVO)

En outre, KBC s'efforcera de rembourser un montant d'1,17 milliard d'euros d'aides publiques au gouvernement flamand et de payer la prime de 50%, soit 0,58 milliard d'euros, au premier semestre 2013. KBC s'engage encore à rembourser le solde des aides publiques de 2,33 milliards d'euros au gouvernement flamand en sept versements de 0,33 milliard d'euros chacun (augmenté d'une prime), échelonnés sur la période 2014-2020, comme convenu avec la Commission européenne. KBC conserve toutefois l'option d'accélérer le rythme de ces remboursements. KBC a par ailleurs décidé d'émettre lundi pour 1,25 milliard d'euros d'actions nouvelles. "L'augmentation de capital a été pleinement approuvée par les actionnaires de référence de KBC", précise le bancassureur dans un communiqué. La FSMA a de son côté annoncé la suspension de la cotation des actions KBC et KBC Ancora lundi matin à la Bourse de Bruxelles. (PVO)