Le comité interministériel de la distribution a donné son feu vert, lundi, au permis socio-économique du projet Just under the sky. La décision a été approuvée par trois voix contre deux (celles des représentants des ministres de l'Economie Johan Vande Lanotte et de l'Emploi Monica De Coninck). "Nous attendons la confirmation officielle de cette décision. Mais si cela se confirme, nous nous en réjouirons", a déclaré à l'agence Belga Olivier Weets, directeur du projet Just under the sky. Selon M. Weets, trois recours en annulation ont par ailleurs été introduits devant le Conseil d'Etat -par l'union flamande d'entrepreneurs Unizo, la ville de Louvain et un particulier- contre les permis accordés au projet, mais ces recours ne sont pas suspensifs. Juridiquement, il ne reste donc aucun obstacle au début des travaux, sous réserve de la réalisation des études du plan d'exécution, ce qui devrait prendre encore quelques mois. (VIM)

Le comité interministériel de la distribution a donné son feu vert, lundi, au permis socio-économique du projet Just under the sky. La décision a été approuvée par trois voix contre deux (celles des représentants des ministres de l'Economie Johan Vande Lanotte et de l'Emploi Monica De Coninck). "Nous attendons la confirmation officielle de cette décision. Mais si cela se confirme, nous nous en réjouirons", a déclaré à l'agence Belga Olivier Weets, directeur du projet Just under the sky. Selon M. Weets, trois recours en annulation ont par ailleurs été introduits devant le Conseil d'Etat -par l'union flamande d'entrepreneurs Unizo, la ville de Louvain et un particulier- contre les permis accordés au projet, mais ces recours ne sont pas suspensifs. Juridiquement, il ne reste donc aucun obstacle au début des travaux, sous réserve de la réalisation des études du plan d'exécution, ce qui devrait prendre encore quelques mois. (VIM)