"C'est un moment historique. Pour la première fois en Europe, une action sera menée le même jour contre les mesures d'austérité qui font basculer l'ensemble des travailleurs et des allocataires sociaux européens dans la pauvreté", déclare Manu Morais, secrétaire régional au SETCa-Centre. Le responsable syndical dénonce également, en Belgique, les "attaques" récemment portées contre l'indexation automatique des salaires ou la dégressivité des allocations de chômage. "En région du Centre, 4.000 personnes vont être exclues du chômage", avertit M. Morais. En plus de ce mot d'ordre de grève, le syndicat socialiste organisera un rassemblement, le même jour à 11h00, Place Jules Mansart à La Louvière. La CES a appelé à "une journée d'action" en Europe le 14 novembre prochain pour dénoncer les mesures d'austérité en vigueur dans l'Union européenne. Des actions sont d'ores et déjà prévues en Espagne, Grèce ou au Portugal. (BAJ)

"C'est un moment historique. Pour la première fois en Europe, une action sera menée le même jour contre les mesures d'austérité qui font basculer l'ensemble des travailleurs et des allocataires sociaux européens dans la pauvreté", déclare Manu Morais, secrétaire régional au SETCa-Centre. Le responsable syndical dénonce également, en Belgique, les "attaques" récemment portées contre l'indexation automatique des salaires ou la dégressivité des allocations de chômage. "En région du Centre, 4.000 personnes vont être exclues du chômage", avertit M. Morais. En plus de ce mot d'ordre de grève, le syndicat socialiste organisera un rassemblement, le même jour à 11h00, Place Jules Mansart à La Louvière. La CES a appelé à "une journée d'action" en Europe le 14 novembre prochain pour dénoncer les mesures d'austérité en vigueur dans l'Union européenne. Des actions sont d'ores et déjà prévues en Espagne, Grèce ou au Portugal. (BAJ)