ING a engrangé, au premier semestre, 2,8 milliards d'euros de dépôts en Belgique. Par ailleurs, la banque a octroyé pour 3,5 milliards d'euros de crédits. "Nous retournons plus d'argent vers l'économie", explique le CEO Ralph Hames. Le directeur financier Guy Beniada a par ailleurs précisé que la croissance des crédits était 5% plus élevée que la moyenne du marché. L'argent des clients n'est pas utilisé pour spéculer ou pour alimenter les caisses de la maison-mère aux Pays-Bas, ajoute encore ING Belgique. (PVO)

ING a engrangé, au premier semestre, 2,8 milliards d'euros de dépôts en Belgique. Par ailleurs, la banque a octroyé pour 3,5 milliards d'euros de crédits. "Nous retournons plus d'argent vers l'économie", explique le CEO Ralph Hames. Le directeur financier Guy Beniada a par ailleurs précisé que la croissance des crédits était 5% plus élevée que la moyenne du marché. L'argent des clients n'est pas utilisé pour spéculer ou pour alimenter les caisses de la maison-mère aux Pays-Bas, ajoute encore ING Belgique. (PVO)