Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan (en images)

70 Pine est le 21e plus haut building des Etats-Unis et le 9e plus haut building de New-York. © DR

Effervescence au 66e et dernier étage du 70 Pine Street, superbe building classé au patrimoine architectural. Le panorama à 360° qu'offre la tour qui culmine à 290 mètres impressionne les invités, parmi lesquels le Premier ministre Charles Michel et le vice-Premier ministre Alexander De Croo venus inaugurer ce jeudi ce gratte-ciel new-yorkais remis à neuf avec l'aide d'AG Real Estate, branche immobilière d'AG Insurance.

Pour Charles Michel, qui se réjouit que "de plus en plus d'entreprises belges traversent l'Atlantique ", " ce projet est un exemple et une inspiration ". Un projet dont sont très fiers les partenaires belges. " '70 Pine' prouve qu'un acteur belge comme AG Real Estate est capable de s'investir dans des projets audacieux au-delà de sa base géographique afin de diversifier son portefeuille ", souligne pour sa part Serge Fautré, CEO d'AG Real Estate.

Les New-Yorkais vont enfin pouvoir redécouvrir ce bijou Art déco, situé en plein coeur du Financial District, juste à côté de Wall Street, et observer la vue imprenable sur la ville depuis le roof top qui devrait bientôt abriter un sky bar & restaurant. Depuis le rachat du "70 Pine" par l'assureur AIG au milieu des années 1970, l'accès à l'immeuble était effectivement limité aux seuls employés de la célèbre compagnie d'assurance. Racheté par Ronny Bruckner (Eastbridge) en 2011 avec l'aide d'AG Insurance, des travaux de grande ampleur ont permis de rendre au gratte-ciel son lustre d'antan et transformer ses 100.000 m² en 644 appartements de luxe et en un hôtel de 132 chambres. L'immeuble abritera également un centre de fitness, ainsi que des boutiques (dont un supermarché bio).

Quatre actifs sur Manhattan

En avril 2013, AG Real Estate avait acheté une participation de 33 % dans DTH Partners LLC - société new-yorkaise spécialisée dans la reconversion d'immeubles de bureaux en projets résidentiels - au groupe Eastbridge, qui en détient les 67 % restants. Cette acquisition avait été précédée d'un financement assuré par AG Insurance en décembre 2011, modifié ensuite en une entrée d'AG Real Estate au capital de DTH Partners LLC et en un financement mezzanine assuré par AG Insurance dans le cadre des travaux de rénovation. Ces derniers ont été pilotés par le promoteur new-yorkais Rose Associates.

Cette prise de participation a ainsi permis à AG Real Estate de devenir l'un des propriétaires de quatre tours résidentielles à Manhattan, dont le gratte-ciel "70 Pine" qui est la quatrième tour de bureaux reconvertie par DTH Partners LLC. Les trois autres, qui sont toutes occupées quasiment à 100 %, sont elles aussi situées dans et autour de Wall Street, puisqu'elles se trouvent à 63 et 67 Wall Street, ainsi qu'à 20 Exchange Place.

Anne-Sophie Chevalier, à New York

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

70 Pine est le 21e plus haut building des Etats-Unis et le 9e plus haut building de New-York.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

70 Pine est le 21e plus haut building des Etats-Unis et le 9e plus haut building de New-York.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

70 Pine est le 21e plus haut building des Etats-Unis et le 9e plus haut building de New-York.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Les grands halls d'entrée aux vieux parquets patinés ou aux sols incrustés de marbre plaisent énormément aux particuliers en quête de logements de luxe.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Les grands halls d'entrée aux vieux parquets patinés ou aux sols incrustés de marbre plaisent énormément aux particuliers en quête de logements de luxe.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Les grands halls d'entrée aux vieux parquets patinés ou aux sols incrustés de marbre plaisent énormément aux particuliers en quête de logements de luxe.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Les grands halls d'entrée aux vieux parquets patinés ou aux sols incrustés de marbre plaisent énormément aux particuliers en quête de logements de luxe.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Les grands halls d'entrée aux vieux parquets patinés ou aux sols incrustés de marbre plaisent énormément aux particuliers en quête de logements de luxe.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Les grands halls d'entrée aux vieux parquets patinés ou aux sols incrustés de marbre plaisent énormément aux particuliers en quête de logements de luxe.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

De nombreux gratte-ciels - dont 70 Pine ¬- ont été classés au patrimoine architectural par la Commission de conservation des monuments de la ville de New York ainsi que comme "Landmarks" par le National Park Service.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Manhattan compte encore de nombreux gratte-ciel datant des années 1920-1930, qui ne correspondent plus aux besoins des bureaux. Nombre d'entre eux, comme 70 Pine, sont reconvertis en projets résidentiels.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Manhattan compte encore de nombreux gratte-ciel datant des années 1920-1930, qui ne correspondent plus aux besoins des bureaux. Nombre d'entre eux, comme 70 Pine, sont reconvertis en projets résidentiels.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Manhattan compte encore de nombreux gratte-ciel datant des années 1920-1930, qui ne correspondent plus aux besoins des bureaux. Nombre d'entre eux, comme 70 Pine, sont reconvertis en projets résidentiels.

Un petit bout de Belgique à Lower Manhattan © DR

Manhattan compte encore de nombreux gratte-ciel datant des années 1920-1930, qui ne correspondent plus aux besoins des bureaux. Nombre d'entre eux, comme 70 Pine, sont reconvertis en projets résidentiels.