Un schéma d'orientation local - qui sera participatif - vient d'être lancé d'ici peu. Il devrait durer deux ans. L'urbanisation du site pourra ensuite débuter. " L'objectif sera de garder le concept fondateur de la ville universitaire, à savoir une ville conviviale, mixte et inclusive, explique Nicolas Cordier, direct...

Un schéma d'orientation local - qui sera participatif - vient d'être lancé d'ici peu. Il devrait durer deux ans. L'urbanisation du site pourra ensuite débuter. " L'objectif sera de garder le concept fondateur de la ville universitaire, à savoir une ville conviviale, mixte et inclusive, explique Nicolas Cordier, directeur de l'Inesu, le bras immobilier de l'UCL. Le tout en optimisant le développement durable et les nouvelles tendances telles que les circuits courts, l'accessibilité et les nouvelles formes de logement. " Parmi les éléments qui figureront dans le programme, on retrouvera notamment une ferme de maraîchage et des équipements de proximité (crèches, commerces, petits espaces publics, services collectifs). Un Community Land Trust sera également aménagé sur trois hectares alors que l'Agence de promotion immobilière du Brabant wallon disposera d'un terrain pour développer un projet de logement à prix abordable. Plus de 10% de la surface sera également dédiée à du logement public. " Il s'agira d'un quartier piétonnier et cyclable, note Nicolas Cordier. Il y aura une offre de voitures partagées. Et l'offre de stationnement sera limitée aux abords du quartier. " L'aménagement de ce quartier s'étalera sur 10 à 15 ans. Une partie des 30 hectares sera construite par des promoteurs. " Des terrains seront mis à leur disposition à des prix 'maîtrisés', ce qui implique, en contrepartie, pour les promoteurs de mettre sur le marché une série de logements à des prix inférieurs au marché. L'objectif sera d'avoir 50% de logements collectifs et 50% de maisons unifamiliales. "