La côte compte 94.200 logements individuels de vacances pour 21 millions de nuitées par an, dont 7,5 millions en location et 13,6 millions pour l'usage propre des personnes dont c'est la seconde résidence.

Au total, ces derniers représentent 46% du total des nuitées à la côte. Knokke-Heist (20.000) est la première destination pour ces logements, devant Coxyde et Middelkerke (16.000). Les seconds résidents viennent principalement de Flandre (71%), puis de Wallonie (14%) et de Bruxelles (7%).

En moyenne, ils dépensent 41 euros par personne et par nuit, dont seulement 12 euros pour les courses, le reste étant consacré aux établissements horeca et aux commerçants. Les logements sont en moyenne occupés 73 nuits par an, dont 49 par le second résident lui-même. Seuls 13% d'entre eux mettent leur bien en location. Deux tiers des secondes résidences sont situées à proximité de la mer.

Les propriétaires, dont la près de la moitié a plus de 65 ans, apprécient la côte en toute saison et profitent de l'offre touristique tout au long de l'année, explique Westtoer. Plus d'un quart d'entre eux ont néanmoins des enfants à charge, ce qui confirme le côté familial de la côte.

La côte compte 94.200 logements individuels de vacances pour 21 millions de nuitées par an, dont 7,5 millions en location et 13,6 millions pour l'usage propre des personnes dont c'est la seconde résidence. Au total, ces derniers représentent 46% du total des nuitées à la côte. Knokke-Heist (20.000) est la première destination pour ces logements, devant Coxyde et Middelkerke (16.000). Les seconds résidents viennent principalement de Flandre (71%), puis de Wallonie (14%) et de Bruxelles (7%). En moyenne, ils dépensent 41 euros par personne et par nuit, dont seulement 12 euros pour les courses, le reste étant consacré aux établissements horeca et aux commerçants. Les logements sont en moyenne occupés 73 nuits par an, dont 49 par le second résident lui-même. Seuls 13% d'entre eux mettent leur bien en location. Deux tiers des secondes résidences sont situées à proximité de la mer. Les propriétaires, dont la près de la moitié a plus de 65 ans, apprécient la côte en toute saison et profitent de l'offre touristique tout au long de l'année, explique Westtoer. Plus d'un quart d'entre eux ont néanmoins des enfants à charge, ce qui confirme le côté familial de la côte.