En 2015, 66% des entreprises belges ont poussé la porte d'une étude notariale pour plus de 100.000 consultations. Celles-ci semblent également très fidèles à leur notaire, leur relation professionnelle durant en moyenne 14 ans, note la FRNB. 63% des entrepreneurs font en outre appel au même notaire aussi bien pour leurs affaires privées que professionnelles. "La forte diminution du nombre de faillites et la constitution de 17.803 nouvelles sociétés en 2015 constituent également un signal économique très positif. L'année 2015 a donc été particulièrement chargée pour les notaires belges", commente Erik Van Tricht, président de la Fédération. Ces trois dernières années, 30% des entrepreneurs ont constaté une évolution nettement positive de la profession de notaire. Les trois principaux éléments positifs sont l'accessibilité aisée du notaire, la connaissance de la réglementation la plus récente et le rôle de confiance.

En 2015, 66% des entreprises belges ont poussé la porte d'une étude notariale pour plus de 100.000 consultations. Celles-ci semblent également très fidèles à leur notaire, leur relation professionnelle durant en moyenne 14 ans, note la FRNB. 63% des entrepreneurs font en outre appel au même notaire aussi bien pour leurs affaires privées que professionnelles. "La forte diminution du nombre de faillites et la constitution de 17.803 nouvelles sociétés en 2015 constituent également un signal économique très positif. L'année 2015 a donc été particulièrement chargée pour les notaires belges", commente Erik Van Tricht, président de la Fédération. Ces trois dernières années, 30% des entrepreneurs ont constaté une évolution nettement positive de la profession de notaire. Les trois principaux éléments positifs sont l'accessibilité aisée du notaire, la connaissance de la réglementation la plus récente et le rôle de confiance.