L'envolée des prix semble se poursuivre en 2018. " L'année a commencé en fanfare, confie Filip Dermul, gérant de l'Agence Dermul. Après l'annonce de l'abaissement des droits d'enregistrement, je craignais une certaine hésitation de la part des candidats acheteurs mais il n'en a rien été. Cela tient probablement au fait que la nouvelle réglementation ne concerne pas les secondes résidences. Je pense aussi que bon nombre de candidats se sont dit, à juste titre, qu'ils ne tireraient aucun avantage à attendre cette diminution. Car l'avantage dont ils pourraient bénéficier grâce à la réduction des droits d'enregistrement risque bien d'être annulé par la pressio...