Même défaillance observée du côté du nombre de contrats défaillants: 34.474 (soit 5,6% de plus qu'en mars 2014), pour un montant total de 1.338.143.000 euros (+ 10,9% en un an).

À l'Observatoire du crédit et de l'endettement, on tire la sonnette d'alarme. "Attirés par les taux bas, certaines personnes se précipitent, sans calculer combien le prêt pèsera sur le budget du ménage", remarque Didier Noël, coordinateur à l'Observatoire.

L'autre objet d'inquiétude concerne les ouvertures de crédit, que 215.102 Belges ne parviennent plus à rembourser. C'est 6,2% de plus qu'en mars 2014, pour un montant qui s'élève à 489.459.000 euros (+2% en un an).