Biddit a été lancée par la Fednot pour éviter aux candidats-acheteurs de devoir se déplacer physiquement dans les salles de ventes. Désormais, les enchères sur un bien immobilier peuvent être faites par ordinateur, tablette ou même smartphone. Depuis le lancement de la plateforme, quelque 3.371 biens ont ainsi été proposés à la vente.

Les maisons représentent 64% de l'offre, viennent ensuite les appartements (15%), les terrains (13%), les garages (4%) et les magasins (4%). A l'heure actuelle, plus de 600 biens sont mis aux enchères.

LIRE AUSSI : La plateforme d'enchères immobilières Biddit passe le cap des 1.000 ventes

Pour chaque vente, en moyenne, 10 personnes s'inscrivent en tant qu'enchérisseur. Et sept d'entre elles, en moyenne, font une offre concrète. "Un total de 74.209 offres ont été faites par 13.926 enchérisseurs. Certains acheteurs potentiels ont fait une offre, d'autres plusieurs, ce qui donne une moyenne de 37 offres par bien vendu. C'est légèrement plus que lors des premiers mois de Biddit, où il y avait en moyenne 34 offres par vente", détaille Jan Sap, le directeur général de Fednot.

Ceux qui veulent acheter rapidement un bien en Flandre afin de pouvoir profiter du bonus logement (qui pour rappel sera supprimé à partir du 1er janvier 2020) peuvent aussi y voir un avantage. "Les biens en vente sur Biddit ont déjà été entièrement contrôlés par l'étude notariale qui organise la vente. Les dizaines de vérifications concernant la maison -notamment l'attestation de sol, le certificat de performance énergétique (PEB) ou l'attestation de conformité de l'installation électrique- sont déjà effectuées avant la mise en vente sur Biddit. Cela représente donc un gain de temps considérable. Au lieu de quelques mois, il faut attendre quelques semaines avant que les acheteurs et les vendeurs puissent signer l'acte de vente", ajoute Jan Sap.

Le prix moyen d'une maison vendue sur Biddit est de 217.427 euros, soit 27% supérieur au prix moyen de départ des enchères, qui est de 170.769 euros. Pour les appartements, le prix moyen final est de 181.673, soit 32% de plus que le prix moyen de départ (138.824 euros). Pour les terrains, la différence de prix est de 11,47% (93.615 euros au départ et 104.349 euros au final).

"Grâce à Biddit, les acheteurs potentiels peuvent enchérir en toute discrétion, sans que le vendeur et les autres enchérisseurs ne connaissent leur identité", souligne encore Fednot. Seul le notaire qui organise la vente connait les acteurs de celle-ci. Par ailleurs, toutes les offres faites via Biddit sont contraignantes et le vendeur peut indiquer à partir de quel prix le notaire a le droit de céder immédiatement le bien.