Si les sportifs qui fouleront les terrains du prochain centre Aspria sont aussi persévérants que leur propriétaire, ils risquent bien de retrouver rapidement la ligne. Aspria Roosevelt SA a reçu, mi-mai, son troisième permis d'urbanisme et d'environnement pour réhabiliter l'ancien site de 4,2 hectares de Solvay Sport, situé avenue du Pérou, en face de l'hippodrome de Boitsfort. Il souhaite le transformer en un club de sport haut de gamme comprenant tennis, piscines, centre wellness, salle de fitness et salles de réunion. Et c'est tout ? Oui. Plus de traces en effet des 25 chambres qui lui ont causé tant de tracas depuis 2011 et entraîné des recours au Conseil d'Etat. Il faut dire qu'Aspria espérait aménager son complexe hôtelier sur un site dont l'affectation du sol ne permettait pas ce type d'aménagement. D'où la courbe rentrante. " Nous avons en effet dû revoir notre copie pour voir notre projet à nouveau accepté par le fonctionnaire délégué, explique Miguel van Ackere, directeur du centre Aspria de l'avenue Louise et en charge du projet depuis 2010. De manière à répondre aux griefs du Conseil d'Etat. Ce permis ne déroge plus au plan d'affectation du sol et est donc conforme au PRAS. Il est évident que nos marges bénéficiaires seront plus réduites sans l'hôtel mais nos actionnaires ont accepté cette nouvelle donne. "

Plus de 100 emplois créés

La décision de la raison en quelque sorte pour Brian Morris, fondateur et CEO du Groupe Aspria, et son équipe. Le début des travaux est prévu en octobre pour une ouverture au premier trimestre 2021.

Aspria espère séduire 2.500 membres à l'ouverture et naviguer avec 5.000 sportifs en rythme de croisière. " Le potentiel est encore largement présent au sud de Bruxelles, explique Miguel van Ackere. Le site est exceptionnel et toutes les infrastructures seront neuves, contrairement à d'autres clubs de sport. "

Le bureau d'architecture Altiplan, qui s'était déjà occupé de la construction du site de la Rasante, a dessiné les plans. La surface des bâtiments hors sol s'étend sur 7.200 m2. Deux parkings souterrains seront aménagés. Alors que JNC International sera chargé de réaménager les abords. Le projet devrait entraîner la création d'une centaine d'emplois. L'investissement global est estimé à plus de 30 millions d'euros.

Aspria, groupe anglais, est présent à Bruxelles depuis 2001. Il possède trois sites dans la capitale (Louise, Arts-Loi et Rasante), quatre clubs en Allemagne (Berlin, Hambourg et Hanovre) et un club en Italie (Milan).