Lors de leur relation qui avait fait scandale, les deux légendes de la poésie française du XIXe siècle avaient vécu plusieurs mois en 1873 dans cette maison dans le quartier de Camden, dans le nord de la capitale britannique.

C'est là que les deux amants avaient rompu après que Verlaine avait giflé Rimbaud avec un poisson.

Leur passion a été portée à l'écran dans "Total Eclipse" (1995), avec Leonardo Di Caprio dans le rôle de Rimbaud, Verlaine étant interprété par David Thewlis.

La maison proposée à 1,75 million de livres sterling (près de deux millions d'euros), se trouve sur le marché alors que son propriétaire actuel, Michael Corby, avait soutenu un projet pour en faire une "maison de la poésie" ouverte aux visiteurs et à l'organisation d'événements culturels.

M. Corby n'a pu être joint samedi par l'AFP, mais le directeur général de la Fondation Rimbaud et Verlaine, Graham Henderson, a confirmé que la maison était à vendre.

"C'est vraiment dommage. Nous espérons vraiment que M. Corby change d'avis", a déclaré M. Henderson à l'AFP, précisant chercher une solution.

La maison a été mise sur le marché en octobre, selon le site d'annonces immobilières RightMove, mais le descriptif ne fait aucune mention de l'identité de ses illustres anciens occupants.

Lors de leur relation qui avait fait scandale, les deux légendes de la poésie française du XIXe siècle avaient vécu plusieurs mois en 1873 dans cette maison dans le quartier de Camden, dans le nord de la capitale britannique. C'est là que les deux amants avaient rompu après que Verlaine avait giflé Rimbaud avec un poisson. Leur passion a été portée à l'écran dans "Total Eclipse" (1995), avec Leonardo Di Caprio dans le rôle de Rimbaud, Verlaine étant interprété par David Thewlis. La maison proposée à 1,75 million de livres sterling (près de deux millions d'euros), se trouve sur le marché alors que son propriétaire actuel, Michael Corby, avait soutenu un projet pour en faire une "maison de la poésie" ouverte aux visiteurs et à l'organisation d'événements culturels. M. Corby n'a pu être joint samedi par l'AFP, mais le directeur général de la Fondation Rimbaud et Verlaine, Graham Henderson, a confirmé que la maison était à vendre. "C'est vraiment dommage. Nous espérons vraiment que M. Corby change d'avis", a déclaré M. Henderson à l'AFP, précisant chercher une solution. La maison a été mise sur le marché en octobre, selon le site d'annonces immobilières RightMove, mais le descriptif ne fait aucune mention de l'identité de ses illustres anciens occupants.