Par rapport au deuxième trimestre 2014, le nombre de crédits octroyés est en hausse de 31% tandis que le montant correspondant est en augmentation de 22%.

"Concernant la destination des crédits octroyés, on observe par rapport à l'année précédente que davantage de contrats de crédit ont été conclus pour l'achat (+2.927, soit +11,1%), pour la rénovation (+8.408, soit +65,2%) ainsi que pour l'achat et la rénovation d'un logement (+493, soit +28,7%). Le nombre de crédits pour la construction d'un logement est resté plus ou moins identique (-6, soit -0,1%)", détaille Febelfin.

La fédération constate en outre que la diminution du régime du bonus-logement en Flandre "ne semble pas avoir eu d'impact significatif sur le marché de l'immobilier, grâce à la faiblesse des taux d'intérêt".

Par contre, la fin annoncée, dès 2016, du régime de la TVA réduite à 6% pour la rénovation d'habitations ayant entre 5 et 10 ans, incite bien des particuliers à réaliser cette année encore leur projet de rénovation, observe enfin Febelfin.

Par rapport au deuxième trimestre 2014, le nombre de crédits octroyés est en hausse de 31% tandis que le montant correspondant est en augmentation de 22%."Concernant la destination des crédits octroyés, on observe par rapport à l'année précédente que davantage de contrats de crédit ont été conclus pour l'achat (+2.927, soit +11,1%), pour la rénovation (+8.408, soit +65,2%) ainsi que pour l'achat et la rénovation d'un logement (+493, soit +28,7%). Le nombre de crédits pour la construction d'un logement est resté plus ou moins identique (-6, soit -0,1%)", détaille Febelfin.La fédération constate en outre que la diminution du régime du bonus-logement en Flandre "ne semble pas avoir eu d'impact significatif sur le marché de l'immobilier, grâce à la faiblesse des taux d'intérêt".Par contre, la fin annoncée, dès 2016, du régime de la TVA réduite à 6% pour la rénovation d'habitations ayant entre 5 et 10 ans, incite bien des particuliers à réaliser cette année encore leur projet de rénovation, observe enfin Febelfin.