Les prix (maisons et appartements) ont connu une hausse de 3,52% l'an dernier, pour une inflation mesurée à 0,76%.

Les centres-villes les plus onéreux sont ceux de Louvain, Anvers et Bruges, les moins chers étant à Genk, Roulers et Courtrai, selon ce baromètre qui analyse le marché immobilier flamand des 15 dernières années et sur la base des chiffres de quelque 60.000 transactions d'agents immobiliers ERA.

Les auteurs du baromètre ne s'attendent pas à ce qu'un tel tempo de hausse des prix se poursuive au cours des prochaines années, d'autant plus avec la suppression du bonus logement au nord du pays (woonbonus), un avantage octroyé à ceux qui empruntent pour l'achat d'un bien immobilier.

Les prix (maisons et appartements) ont connu une hausse de 3,52% l'an dernier, pour une inflation mesurée à 0,76%. Les centres-villes les plus onéreux sont ceux de Louvain, Anvers et Bruges, les moins chers étant à Genk, Roulers et Courtrai, selon ce baromètre qui analyse le marché immobilier flamand des 15 dernières années et sur la base des chiffres de quelque 60.000 transactions d'agents immobiliers ERA. Les auteurs du baromètre ne s'attendent pas à ce qu'un tel tempo de hausse des prix se poursuive au cours des prochaines années, d'autant plus avec la suppression du bonus logement au nord du pays (woonbonus), un avantage octroyé à ceux qui empruntent pour l'achat d'un bien immobilier.