La succession de tempêtes menace les prix des assurances incendie, qui devraient augmenter, écrivent vendredi plusieurs journaux. "En trois ans, nous avons vécu pas moins de quatre tempêtes. Cela commence à peser", déclare Peter Wiels, d'Assuralia, dans De Standaard et Het Nieuwsblad.

"Si les tempêtes continuent à ce rythme, la prime pour l'assurance incendie va augmenter. Car qui dit plus de tempêtes, dit aussi plus de dégâts. Et si des pertes sont enregistrées, elles doivent bien être compensées."

En février, une tempête semblable à celle de mercredi s'était soldée sur 31.307 dossiers de dégâts matériels, pour un coût total de 40 millions d'euros.

Trends.be avec Belga

La succession de tempêtes menace les prix des assurances incendie, qui devraient augmenter, écrivent vendredi plusieurs journaux. "En trois ans, nous avons vécu pas moins de quatre tempêtes. Cela commence à peser", déclare Peter Wiels, d'Assuralia, dans De Standaard et Het Nieuwsblad. "Si les tempêtes continuent à ce rythme, la prime pour l'assurance incendie va augmenter. Car qui dit plus de tempêtes, dit aussi plus de dégâts. Et si des pertes sont enregistrées, elles doivent bien être compensées." En février, une tempête semblable à celle de mercredi s'était soldée sur 31.307 dossiers de dégâts matériels, pour un coût total de 40 millions d'euros. Trends.be avec Belga