Le BEP a vendu en 2020 36 terrains représentant 20,59 hectares, 44,5 millions d'euros d'investissement et 332 postes de travail consolidés ou à créer. "Il s'agit, pour plus de la moitié des projets, d'extension d'entreprises existantes", a précisé M. Cheffert. Ces résultats s'inscrivent dans les chiffres des 10 dernières années avec une moyenne annuelle de 30 projets, 17 hectares, 37 millions d'investissement et 310 emplois par projet.

Les nouvelles acquisitions, ajoutées aux propriétés d'entreprises revendues ou mises en location, représentent au total une soixantaine de nouvelles entreprises installées dans les parcs et les incubateurs et près de 75 millions d'euros investis ou à investir, ainsi que quelque 370 postes de travail.

"2020 s'est révélé un très bon cru, quel que soit le critère retenu. Les régions qui ont connu la plus forte progression sont Ciney et Namur", a ajouté Daniel André, conseiller d'entreprise au BEP.

Parmi les projets des futurs parcs les plus avancés, on notera le parc Care-Ys à Bouge, parc urbain de 15 hectares dédié à la santé et aux services à la personne. "Le premier gros projet est un futur centre de stérilisation conjoint pour les hôpitaux Saint-Luc Bouge, Sainte-Elisabeth et Mont Godinne", a annoncé le directeur général du BEP Renaud Degueldre.

Le BEP a vendu en 2020 36 terrains représentant 20,59 hectares, 44,5 millions d'euros d'investissement et 332 postes de travail consolidés ou à créer. "Il s'agit, pour plus de la moitié des projets, d'extension d'entreprises existantes", a précisé M. Cheffert. Ces résultats s'inscrivent dans les chiffres des 10 dernières années avec une moyenne annuelle de 30 projets, 17 hectares, 37 millions d'investissement et 310 emplois par projet. Les nouvelles acquisitions, ajoutées aux propriétés d'entreprises revendues ou mises en location, représentent au total une soixantaine de nouvelles entreprises installées dans les parcs et les incubateurs et près de 75 millions d'euros investis ou à investir, ainsi que quelque 370 postes de travail. "2020 s'est révélé un très bon cru, quel que soit le critère retenu. Les régions qui ont connu la plus forte progression sont Ciney et Namur", a ajouté Daniel André, conseiller d'entreprise au BEP. Parmi les projets des futurs parcs les plus avancés, on notera le parc Care-Ys à Bouge, parc urbain de 15 hectares dédié à la santé et aux services à la personne. "Le premier gros projet est un futur centre de stérilisation conjoint pour les hôpitaux Saint-Luc Bouge, Sainte-Elisabeth et Mont Godinne", a annoncé le directeur général du BEP Renaud Degueldre.