Pour réaliser cette tâche, le gouvernement a décidé de renforcer les services de l'ISI d'une centaine de personnes. Un demi-milliard d'euros va être investi dans l'extension du Belgian Internet Service Center (Bisc), l'unité de l'ISI qui se concentre sur la fraude sur Internet.

Le Bisc va désormais surveiller les principaux sites d'annonces immobilières pour détecter des fraudes, explique L'Echo.

Des sites populaires de vente en ligne, comme eBay, passeront également sous la loupe de l'ISI.

"Nous voulons nous attaquer à la pratique des faux particuliers sur les sites de vente en ligne", indique-t-on au cabinet d'Elke Sleurs, secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude. "Ces personnes doivent s'inscrire comme professionnels et remplir leurs obligations fiscales."

Pour réaliser cette tâche, le gouvernement a décidé de renforcer les services de l'ISI d'une centaine de personnes. Un demi-milliard d'euros va être investi dans l'extension du Belgian Internet Service Center (Bisc), l'unité de l'ISI qui se concentre sur la fraude sur Internet. Le Bisc va désormais surveiller les principaux sites d'annonces immobilières pour détecter des fraudes, explique L'Echo.Des sites populaires de vente en ligne, comme eBay, passeront également sous la loupe de l'ISI. "Nous voulons nous attaquer à la pratique des faux particuliers sur les sites de vente en ligne", indique-t-on au cabinet d'Elke Sleurs, secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude. "Ces personnes doivent s'inscrire comme professionnels et remplir leurs obligations fiscales."