Les candidats à la propriété veulent s'assurer d'un prêt avant la date fatidique et donc pouvoir bénéficier de la déduction fiscale au taux fédéral, qui est généreux.

En septembre, le nombre des demandes a dépassé de 85 % celui enregistré en septembre 2013, selon Febelfin. En ce qui concerne les crédits octroyés par les banques après examen, leur chiffre est lui aussi en hausse : 11 % à un an d'écart.

Il y a peu, la fédération des notaires avait fait état d'une flambée des transactions immobilières. Ceci confirme donc cela.

PAR JEAN-CHRISTOPHE DE WASSEIGE

Les candidats à la propriété veulent s'assurer d'un prêt avant la date fatidique et donc pouvoir bénéficier de la déduction fiscale au taux fédéral, qui est généreux. En septembre, le nombre des demandes a dépassé de 85 % celui enregistré en septembre 2013, selon Febelfin. En ce qui concerne les crédits octroyés par les banques après examen, leur chiffre est lui aussi en hausse : 11 % à un an d'écart. Il y a peu, la fédération des notaires avait fait état d'une flambée des transactions immobilières. Ceci confirme donc cela. PAR JEAN-CHRISTOPHE DE WASSEIGE