"Le dernier Baromètre Construction de la Confédération Construction montre que la part des optimistes (10,7%), c'est-à-dire des entreprises de construction qui s'attendent à une augmentation de leur activité, a légèrement diminué par rapport au mois précédent. La proportion de pessimistes, elle, reste stable (8,7 %). Autrement dit, le fossé entre les pessimistes et les optimistes a légèrement rétréci", explique la Confédération.

Le nombre d'emplois à pourvoir dans le secteur de la construction reste très élevé, avec 16.500 postes vacants avec des profils très variés comme ingénieur de projet, chef de projet, conseiller en prévention, calculateur etc.