Ruée vers la mer du Nord: quelle destination choisir?
...

En termes d'appartements, Le Coq est, avec un prix médian de 220.000 euros, la commune la plus coûteuse de la mer du Nord après Knokke-Heist et Nieuport, d'après le baromètre des notaires. Ce segment a enregistré l'an dernier une solide recrudescence des prix, en comparaison avec le premier trimestre 2020 (+ 8,9%). Sur la digue, les prix atteignaient 273.500 euros l'année passée. A contrario, l'activité a régressé de 4% au cours des trois premiers mois de cette année. "L'offre est tellement restreinte que les candidats-acheteurs surenchérissent pour remporter la mise, du jamais vu, explique Key De Weerdt d'Immo Francois. Les appartements dans la Concession (le coeur historique protégé), la Nouvelle Concession ou le centre, sont très recherchés." Trees Beirens, de l'Agence du Coq, a une liste de clients potentiels qu'elle peut appeler si un bien de qualité venait à se présenter. "Avant, on cherchait des acheteurs. Aujour-d'hui, on cherche des vendeurs." Pour ce qui est des maisons, Le Coq est la station la plus onéreuse après Knokke-Heist. Dans ce segment, le prix médian a grimpé de 3,6% pour s'établir à 290.000 euros ces trois derniers mois. "Ce chiffre est trompeur car il tient compte également des bungalows dans les parcs de vacances, précise Trees Beirens. Notez qu'ils se négocient parfois jusqu'à 240.000 euros. En fait, des maisons bien situées disponibles, il n'y en a quasiment pas." Maxime Traen, agent chez Chapter, actif dans le segment de luxe, confirme: "Tout va très vite. J'avais en portefeuille une maison à rénover entièrement sur une parcelle de 650 m2 avenue Rubens, dans la Concession. Un avocat bruxellois m'a téléphoné pour l'acheter 1,7 million d'euros les yeux fermés". Pour Maxime Traen qui opère également à Knokke, le segment de luxe des deux stations balnéaires est incomparable. "On réside au Zoute pour être vu, lance-t-il. Le Coq se distingue par son caractère plus familial. Les nantis y vont pour jouir de la quiétude d'une station mondaine en toute discrétion. Il y a nettement moins d'animation. Les cafés sont plutôt rares et les magasins pas aussi chics qu'avenue Lippens." La pénurie sur le marché du neuf se fait sentir au Coq également. "La commune applique des normes très strictes pour l'octroi de permis afin de préserver le caractère exclusif de la station, indique Michael Deputter (Immo Francois). En fait, le marché du neuf est quasi inexistant. Certains projets se concrétisent toutefois dans la Nouvelle Concession. Ils se vendent aisément 5.000 euros/m2." Selon le bureau de Crombrugghe & Partners, 2.475 m2 de bâti neuf seront commercialisés à terme, le chiffre le plus bas de toutes les communes côtières. Etonnamment, le prix d'un nouvel appartement (3.500 euros/m2) reste inférieur au prix médian sur le littoral. "Il existe ici aussi de grosses différences entre le neuf dans le centre et à Wenduine ou Vosseslag par exemple", souligne Trees Beirens. A noter que le projet luxueux One Beach de Degroote, le premier sur la digue depuis 25 ans, n'a pas été pris en compte dans l'étude. Le seul appartement encore disponible coûte plus de 10.000 euros/m2.