Le projet s'étendra sur deux sites situés de part et d'autre de la rue de Visé. Le premier dit, "quartier des coteaux", qui jouxte la tour Malakoff, essentiellement des fonctions économiques avec des bureaux et des espaces coworking (2.100 mètres carrés) et quelque 523 mètres carrés d'espaces de détente et de réunion mais aussi une surface commerciale et de l'Horeca dans les différents éléments patrimoniaux préservés.

Le promoteur a également prévu une importante place publique ainsi que de l'habitat puisque 6 maisons et 15 appartements y seront construits. "Du logement sera aussi réhabilité au sein de la Tour Malakoff sur trois des six niveaux. Nous y avons prévu trois unités de logement et nous préserverons le caractère historique et patrimonial du bâti en intégrant, en termes de matériaux utilisés, un rappel de la situation initiale du site", explique-t-on chez Matexi.

Le second, dit "quartier jardin", situé à côté de la cité éponyme, aura principalement une fonction de logement puisque 73 maisons et 17 appartements y seront construits portant ainsi à 115 le nombre de logements prévus sur l'ensemble du site de 4 hectares, dont un peu plus de la moitié seront des espaces verts, assure le promoteur.

Le quartier jardin accueillera d'ailleurs un parc urbain, un potager communautaire et une place multifonctionnelle. Il s'intégrera également dans les aménagements prévus pour les navetteurs de la SNCB. Quelque 100 des 321 places de parkings seront d'ailleurs destinées à ces derniers. Un parking semi-enterré fait également partie du projet.

Le promoteur se donne deux ans pour obtenir toutes les autorisations administratives nécessaires lui permettant de réaliser, en trois phases, l'ensemble du projet dont l'aboutissement est espéré pour 2026. Ce nouveau quartier devrait permettre à Cheratte d'accueillir 400 nouveaux habitants. L'investissement de l'ensemble du projet, en ce compris l'intervention de la SPI, est estimé à un peu plus de 10 millions d'euros.