Le jardin d'hiver - la serre la plus spectaculaire du domaine royal de Laeken - accuse le poids de ses (presque) 150 ans et doit être restauré. Le montant des travaux s'élève à 12 millions d'euros, sauf que cet argent la Régie des bâtiments n'en dispose tout simplement pas, souligne le quotidien.

"Nous allons soumettre le dossier au prochain gouvernement. On ne peut pas laisser le patrimoine fédéral se dégrader", affirme son administrateur général, Laurent Vrijdaghs, alors que la Régie n'arrive pas à boucler ses fins de mois. "Nous avons identifié des travaux et projets nécessaires pour 980 millions... Or, nous n'avons qu'une enveloppe de 630 millions", constate-t-il. "Soit on nous donne des moyens supplémentaires, soit nous devrons renoncer à certains projets".

C'est que même les ventes de certains biens ne suffiront pas à combler le trou de 350 millions: elles rapportent en moyenne une vingtaine de millions par an.

Le jardin d'hiver - la serre la plus spectaculaire du domaine royal de Laeken - accuse le poids de ses (presque) 150 ans et doit être restauré. Le montant des travaux s'élève à 12 millions d'euros, sauf que cet argent la Régie des bâtiments n'en dispose tout simplement pas, souligne le quotidien. "Nous allons soumettre le dossier au prochain gouvernement. On ne peut pas laisser le patrimoine fédéral se dégrader", affirme son administrateur général, Laurent Vrijdaghs, alors que la Régie n'arrive pas à boucler ses fins de mois. "Nous avons identifié des travaux et projets nécessaires pour 980 millions... Or, nous n'avons qu'une enveloppe de 630 millions", constate-t-il. "Soit on nous donne des moyens supplémentaires, soit nous devrons renoncer à certains projets". C'est que même les ventes de certains biens ne suffiront pas à combler le trou de 350 millions: elles rapportent en moyenne une vingtaine de millions par an.