Alors que tous les obstacles juridiques ont été levés, le gouvernement germanophone a décidé, lors de sa dernière réunion, de vendre un bien immobilier à l'État fédéral. Le bâtiment, qui sera vendu au prix de 1.122.000 euros, abritait le Parlement germanophone jusqu'à son déménagement dans l'ancien Sanatorium, sur les hauteurs d'Eupen, en 2013.

Cette vente ouvre ainsi la voie au déménagement des archives de l'État qui quitteront le bâtiment mis à disposition par la ville d'Eupen, qu'elles occupent depuis 1989, pour rejoindre l'ancien Parlement.

Les archives de l'État à Eupen conservent les archives des institutions ou collectivités, familles ou personnes dont le siège ou le domicile est, ou était, fixé dans l'arrondissement judiciaire d'Eupen. Celui-ci comprend aujourd'hui les communes d'Eupen, Amblève, Bullange, Burg-Reuland, Butgenbach, La Calamine, Lontzen, Raeren et Saint-Vith, ce qui correspond au territoire de la Communauté germanophone.