"Pour 100.000 euros, vous pouvez déjà faire l'acquisition de votre propre chambre d'hôtel. Les investisseurs peuvent compter sur un rendement net annuel de 2 à 4 % ", déclare Sander Vermeulen, business developer chez Bricks & Leisure.
...

"Pour 100.000 euros, vous pouvez déjà faire l'acquisition de votre propre chambre d'hôtel. Les investisseurs peuvent compter sur un rendement net annuel de 2 à 4 % ", déclare Sander Vermeulen, business developer chez Bricks & Leisure. L'investissement dans les chambres d'hôtel est une tendance qui a vu le jour aux Etats-Unis. " Il s'agit d'un investissement immobilier relativement bas de 100.000 à 200.000 euros, déclare Thomas Lecluse, CEO de Bricks & Leisure. L'acheteur devient propriétaire de la chambre certifié devant notaire et partage les bénéfices de l'ensemble de l'hôtel. Il a le droit d'utiliser son investissement entre 20 et 30 jours par an. Le reste de l'année, nous entretenons et louons la chambre. De cette manière, le propriétaire bénéficie d'un investissement immobilier rentable et sans risque, car il ne souffre pas de défaillances, de périodes creuses ou de responsabilités administratives. Afin de prouver notre foi en chaque projet, nous gardons généralement 20 % des chambres dans notre portefeuille. " Bricks & Leisure met un point d'honneur à garantir une transparence totale à ses clients. " Chaque investisseur reçoit un règlement provisoire par trimestre. Nous organisons également une réunion annuelle, après laquelle nous transférons le solde, explique Sander Vermeulen. C'est pourquoi nous mesurons régulièrement la satisfaction de nos clients et les invitons à un événement bisannuel. " Bricks & Leisure est responsable de l'ensemble du processus : de la recherche du terrain adapté au suivi de la construction, en passant par la vente des chambres d'hôtel et l'exploitation de l'établissement hôtelier. " En tant qu'organisme franchisé, nous travaillons avec des groupes renommés tels qu'InterContinental, Accor et Radisson pour exploiter nos hôtels, explique Sander Vermeulen. Nous payons des frais pour utiliser leur nom et avoir accès à leurs canaux de réservation. " Fondé en 2012, Bricks & Leisure compte déjà quatre projets opérationnels. Il s'agit de deux hôtels (le Radisson Blu Balmoral à Spa et l'Ibis Budget à Jabbeke) et de deux parcs de vacances (Hengelhoef à Houthalen-Helchteren et Les Terrasses de Malmedy). Si tout se passe bien, trois nouveaux projets devraient se concrétiser au cours de l'année prochaine. Leur projet le plus imaginatif est un nouvel hôtel à Marne-la-Vallée, qui comptera une centaine de chambres. Cet hôtel Holiday Inn se situera à deux pas de Disneyland Paris. Avec 15 millions de visiteurs par an, il s'agit de l'attraction touristique la plus populaire d'Europe. Fin 2018, le parc d'attractions avait annoncé qu'il avait des projets d'expansion et qu'il allait investir à hauteur de 2 milliards d'euros. En Wallonie, le groupe s'attelle déjà à deux autres projets. L'année prochaine, Bricks & Leisure ouvrira un hôtel Radisson au coeur de Liège, tandis que le luxueux Mercure Château de la Lesse sera construit à proximité des grottes de Han-sur-Lesse. " Nous avons constitué beaucoup de dossiers, mais seul un dossier sur 50 est réellement mis en oeuvre, explique Sander Vermeulen. L'année dernière, l'Unesco a reconnu le Géoparc Famenne-Ardenne, dont fait partie le domaine des Grottes de Han, comme Géoparc mondial. La condition pour obtenir ce nouveau statut était de faire construire un hôtel. Nous avons travaillé sur ce dossier en collaboration avec les autorités communales. Le nouvel hôtel comptera 117 chambres, un restaurant, des salles de réunion et de séminaire, ainsi que de nombreuses installations de bien-être. Les investisseurs peuvent déjà adhérer à ce projet. " Les dépenses liées à la construction d'un hôtel avoisinent souvent les 10 millions d'euros. Avec trois hôtels en construction, Bricks & Leisure a donc besoin d'un financement important. " Grâce à nos projets en cours, nous sommes autosuffisants depuis trois ans et nous n'avons plus à nous tourner vers les institutions financières ou l'actionnaire familial, souligne Sander Vermeulen. Nous avons délibérément opté pour une stratégie prudente, dans laquelle nous investissons avec nos propres ressources. Sans quoi, nous pourrions nous développer beaucoup plus rapidement. " Bricks & Leisure est une entreprise familiale axée autour de la direction et de la famille Debucquoy, qui dispose de 40 ans d'expérience dans le secteur. Bricks & Leisure est présent sur la scène internationale depuis deux ans. Le nouvel hôtel près de Paris en est un premier exemple, mais leur ambition va beaucoup plus loin. " Nous avons également étudié le marché néerlandais de manière approfondie. L'immobilier hôtelier y est plus difficile, car les fonds de pension allemands achètent en masse et les prix montent en flèche, explique Sander Vermeulen. Mais il y a une forte demande de logements étudiants aux Pays-Bas. Cela pourrait être une diversification intéressante pour nous. " Un autre segment intéressant pour Bricks & Leisure est celui des business flats. " Ce marché de niche se concentre sur les hommes d'affaires internationaux hautement qualifiés qui viennent travailler et vivre dans notre pays pendant un certain temps, déclare le CEO Thomas Lecluse. Le marché du travail s'internationalise et le nombre d'expatriés augmente en conséquence. Ils veulent vivre près de leur lieu de travail et pouvoir utiliser autant d'infrastructures que possible. C'est à ces besoins que nous répondons avec nos appartements meublés. "