Les appartements reprennent du poil de la bête au Coq. Les projets moins onéreux destinés aux touristes et aux locaux poussent le prix médian du bâti neuf à la baisse.

Ostende caracole en tête des statistiques notariales. Le prix médian des appartements ostendais a bonifié de quelque 7,2 % pour s'établir à 185.000 euros en 2017. Seuls Bredene (+ 12,5%) et Le Coq (+ 16,2%) enregistrent une hausse de prix encore plus forte, selon les notaires.

Après le séisme de la crise bancaire, le prix des habitations à la mer a repris le chemin de la stabilité. Les appartements vétustes connaissent une baisse de régime, contrairement à l'immobilier neuf très prisé.