Ruée vers la mer du Nord: quelle destination choisir?
...

Sur le long terme, Ostende - et non Knokke - constitue le marché des appartements le plus performant de la côte. La Reine des Plages a vu le prix médian des appartements grimper de 164.000 euros en 2011 à 225.000 euros en 2021, soit une progression de 37,2%. A Knokke, la hausse des prix sur ce même laps de temps ne dépasse pas 19,5%. Ostende surpasse donc la station le plus huppée mais aussi toutes les autres communes côtières. Les notaires estiment l'évolution des prix sur 10 ans à 18,5% pour l'ensemble des localités de la côte. Mais ils ont enregistré au cours des trois premiers mois de l'année une majoration des prix de 4,7% sur le marché des appartements ostendais. En front de mer, les prix ont même rebondi de 16,9%. Nullement surpris, Filip Dermul, agent immobiler, nuance. "Il faut toujours se montrer prudent dans l'interprétation des hausses de prix générales, explique-t-il. Si le nombre de biens vendus une année est plus élevé qu'une autre année, les statistiques de prix s'en ressentent. La meilleure façon d'apprécier l'évolution des prix consiste à comparer les prix de vente de biens similaires. Et de fait, les prix ont sacrément augmenté à Ostende. En 2019, nous avons vendu un appartement sur la digue pour 650.000 euros. Cette année, un appartement identique dans le même immeuble s'est négocié 750.000 euros, ce qui équivaut à une valorisation de 15% sur un an et demi environ."Les hausses de prix coïncident avec une forte activité sur le marché foncier ostendais. Selon les notaires, le nombre de transactions au premier trimestre de cette année était de 37,7% supérieur à celui de la même période en 2020. Notons toutefois qu'en 2020, le marché était pour ainsi dire à l'arrêt depuis le 18 mars, date de début du premier confinement. Pour ce qui est des maisons, les constructions Belle Epoque sont très demandées, selon le notaire Bart Van Opstal. "Elles ont la cote, y compris auprès des seconds résidents, précise le notaire. Les acheteurs tombent sous le charme de ces maisons qu'ils mettent un point d'honneur à restaurer dans les règles de l'art." "Le marché est sous pression parce que l'offre relativement restreinte d'immobilier existant n'arrive plus à satisfaire la forte demande, explique Filip Dermul. Ostende a la chance d'accueillir quantité de nouveaux projets, à l'étude ou en cours de réalisation. Cette offre pléthorique de bâti neuf tempère quelque peu la tendance haussière des prix sur le marché secondaire." D'après une étude de marché du bureau de Crombrugghe & Partners, Ostende concentre l'offre la plus abondante de nouveaux projets sur tout le littoral. Pas moins de 32 projets sont répertoriés à Ostende, représentant une superficie commercialisable de 32.300 m2. Knokke- Heist vient en deuxième position avec 22 projets et 19.750 m2 commercialisables. Il n'est pas question de suroffre pour autant, précise le notaire Bart Van Opstal. "Lors du lancement de ces nouveaux projets il y a trois ans environ, se posait la question 'mais qui va acheter tout cela? '. Ces appartements se vendent aujourd'hui comme des petits pains. A tel point que les promoteurs accélèrent la réalisation de leurs projets."