Que ce soit la transformation d'une ancienne ambassade en habitat groupé, la construction d'une nouvelle école ou la construction d'une maison. Le prochain appel à projets be.exemplary est lancé et expirera le 26 juin. " L'idée est de stimuler et de récompenser les projets de construction et de rénovation exemplaires en termes de développement urbain durable ", dit-on du côté d'urban.brussels, qui est à la manoeuvre. Ce qui doit notamment permettre de promouvoir une architecture et un urbanisme de qualité à Bruxelles. be.exemplary souhaite également encourager les projets à portée sociale, relever les défis environnementaux et inscrire le projet dans un cycle d'économie circulaire, ce dernier point étant souvent difficilement atteignable pour les candidats.

Les projets be.exemplary ont notamment pour vocation de permettre à la Région de Bruxelles-Capitale de respecter ses engagements pris lors de la Cop21 à Paris pour répondre au défi climatique.

Pour cette édition 2019, deux nouveautés. La première voit la mise en place de trois catégories : les petits projets privés (moins de 300 m2), les grands projets privés et les projets publics. La seconde concerne l'augmentation des moyens de manière à stimuler la participation du secteur privé. Les subsides pour la catégorie " petits projets " ont été portés à 250 euros/m2 (avec un minimum de 32.500 euros par projet). La nouvelle catégorie " grands projets privés " prévoit des subsides de 150 euros/m2 (maximum 475.000 euros par projet). Enfin, la catégorie projets publics prévoit des subsides de 150 euros/m2 (maximum 250.000 euros). Résultats en décembre.