En Belgique, 28.000 personnes n'arrivent plus à rembourser leur emprunt hypothécaire en raison de la crise financière. Il s'agit de citoyens qui ont au moins trois mois d'arriérés sur leur remboursement, rapporte samedi Gazet van Antwerpen.

Ces personnes ont été signalées auprès d'une centrale spéciale de la Banque nationale, mais des tentatives sont menées pour trouver des solutions structurelles. Cela peut aller d'un étalement des paiements à une réajustement total de l'emprunt.

"Nous essayons, par tous les moyens, d'éviter une vente publique de la maison ou de l'appartement en question, indique au quotidien Pamela Renders, de Febelfin, la fédération des banques. En 2008, nous avons connu 24.000 cas problématiques, soit 16 % de moins qu'actuellement. Le nombre total de dossiers hypothécaires s'élevait en 2008 à 2,2 millions, contre 2,6 millions aujourd'hui, soit une augmentation de 15 %."

Trends.be, avec Belga

En Belgique, 28.000 personnes n'arrivent plus à rembourser leur emprunt hypothécaire en raison de la crise financière. Il s'agit de citoyens qui ont au moins trois mois d'arriérés sur leur remboursement, rapporte samedi Gazet van Antwerpen.Ces personnes ont été signalées auprès d'une centrale spéciale de la Banque nationale, mais des tentatives sont menées pour trouver des solutions structurelles. Cela peut aller d'un étalement des paiements à une réajustement total de l'emprunt."Nous essayons, par tous les moyens, d'éviter une vente publique de la maison ou de l'appartement en question, indique au quotidien Pamela Renders, de Febelfin, la fédération des banques. En 2008, nous avons connu 24.000 cas problématiques, soit 16 % de moins qu'actuellement. Le nombre total de dossiers hypothécaires s'élevait en 2008 à 2,2 millions, contre 2,6 millions aujourd'hui, soit une augmentation de 15 %."Trends.be, avec Belga