Ce baromètre se base sur les données comptables structurées selon le plan comptable normalisé établi par Trevi pour l'établissement des comptes de copropriété. Au total, 361 immeubles situés à Bruxelles et dans les deux Brabants ont constitué l'échantillon 2010.

La quote-part du chauffage collectif a connu une forte variation (63 %) entre 2009 et 2010. Cette hausse ne constitue cependant pas une surprise selon Trevi, qui explique ce phénomène par un hiver 2010/2011 rigoureux et précoce (effet volume) et des prix pétroliers à des niveaux supérieurs à ceux enregistrés en 2009 (effet prix).

L'électricité des communs (ascenseurs, garages, hall d'entrée, etc.) a également enregistré une hausse sensible (23 %). Selon les données de la Creg, les tarifs de l'électricité dans le secteur résidentiel ont subi une hausse sensible.

Les coûts liés aux ascenseurs ont également fortement augmenté entre 2009 et 2010 : l'entretien a progressé de 7 % et les travaux de 154 %. Cette dernière augmentation "résulte pour une très large part des travaux de mise en conformité et ne revêt donc pas un caractère récurrent".

Pour 2011, Trevi s'attend à une hausse significative des tarifs d'assurance habitation liée à l'évolution de l'indice Abex, passant de 670 à 690 euros et en raison des annonces faites des assureurs sur les hausses tarifaires.

Trends.be, avec Belga

Ce baromètre se base sur les données comptables structurées selon le plan comptable normalisé établi par Trevi pour l'établissement des comptes de copropriété. Au total, 361 immeubles situés à Bruxelles et dans les deux Brabants ont constitué l'échantillon 2010.La quote-part du chauffage collectif a connu une forte variation (63 %) entre 2009 et 2010. Cette hausse ne constitue cependant pas une surprise selon Trevi, qui explique ce phénomène par un hiver 2010/2011 rigoureux et précoce (effet volume) et des prix pétroliers à des niveaux supérieurs à ceux enregistrés en 2009 (effet prix).L'électricité des communs (ascenseurs, garages, hall d'entrée, etc.) a également enregistré une hausse sensible (23 %). Selon les données de la Creg, les tarifs de l'électricité dans le secteur résidentiel ont subi une hausse sensible.Les coûts liés aux ascenseurs ont également fortement augmenté entre 2009 et 2010 : l'entretien a progressé de 7 % et les travaux de 154 %. Cette dernière augmentation "résulte pour une très large part des travaux de mise en conformité et ne revêt donc pas un caractère récurrent".Pour 2011, Trevi s'attend à une hausse significative des tarifs d'assurance habitation liée à l'évolution de l'indice Abex, passant de 670 à 690 euros et en raison des annonces faites des assureurs sur les hausses tarifaires.Trends.be, avec Belga