Si, en 2008, la décroissance dans la construction avait été limitée à 0,4 %, la chute a atteint 4,5 % en 2009, "la plus importante baisse depuis 1983", selon Dexia Research. Ceci dit, cette diminution a été moindre que dans d'autres secteurs économiques et que dans les autres secteurs de la construction en Europe.

En 2010, Dexia prévoit une croissance négative estimée à 2,5 %. Seuls les investissements des autorités donneront une impulsion positive au secteur de la construction. Les investissements en immobilier des ménages, eux, baisseront encore, de même que les investissements industriels. La croissance du secteur devrait reprendre au second semestre 2011.

Trends.be, avec Belga

Si, en 2008, la décroissance dans la construction avait été limitée à 0,4 %, la chute a atteint 4,5 % en 2009, "la plus importante baisse depuis 1983", selon Dexia Research. Ceci dit, cette diminution a été moindre que dans d'autres secteurs économiques et que dans les autres secteurs de la construction en Europe.En 2010, Dexia prévoit une croissance négative estimée à 2,5 %. Seuls les investissements des autorités donneront une impulsion positive au secteur de la construction. Les investissements en immobilier des ménages, eux, baisseront encore, de même que les investissements industriels. La croissance du secteur devrait reprendre au second semestre 2011.Trends.be, avec Belga