La VCB explique que les assurances traditionnelles ne couvrent qu'à peine les dégâts environnementaux et pas du tout les dégâts liés à l'amiante. Et ce, alors que le gouvernement flamand a lancé un plan d'action de désamiantage visant une Flandre sans amiante d'ici 2040.

La nouvelle assurance collective en responsabilité environnementale couvrira également les dégâts à la biodiversité, même si sa cible est surtout les dégâts liés à l'amiante dans le cadre de divers travaux de sous-traitance.