Avec actuellement 72 % de propriétaires contre 28 % de locataires (moyenne nationale), le nombre de preneurs (c'est-à-dire de locataires) a baissé ces dernières années alors que le nombre d'investisseurs locatifs a augmenté. Cela induit une concurrence entre bailleurs et une pression sur les loyers. Les locataires restants sont souvent ceux qui n'ont pu acheter malgré les taux hypothécaires très bas. Ils sont couramment à plus faibles revenus ou avec des situations sensibles. Que faire pour bien louer ?
...