Le quotidien L'Echo indiquait vendredi que le projet Città Verde semblait "bel et bien mort et enterré" et qu'il pourrait être transféré en Afrique du Nord. En réalité, le groupe italien Moro compte s'implanter à la fois en Afrique et à Farciennes, peut-on lire samedi dans le journal Le Soir Hainaut.

Une refonte du projet Città Verde, dont le permis unique avait été annulé en février par Philippe Henry, ministre wallon (Ecolo) de l'Aménagement du territoire, sera proposée au cabinet du ministre, indique Robert Marlier, administrateur délégué de la SA Citadelle.

Cette nouvelle version du projet porterait sur quelque 50.000 m² au total, mais cette fois sans hypermarché. Le cabinet du ministre confirme qu'une réunion est prévue dans 10 jours entre les techniciens de l'administration et l'investisseur.

Trends.be, avec Belga

Le quotidien L'Echo indiquait vendredi que le projet Città Verde semblait "bel et bien mort et enterré" et qu'il pourrait être transféré en Afrique du Nord. En réalité, le groupe italien Moro compte s'implanter à la fois en Afrique et à Farciennes, peut-on lire samedi dans le journal Le Soir Hainaut.Une refonte du projet Città Verde, dont le permis unique avait été annulé en février par Philippe Henry, ministre wallon (Ecolo) de l'Aménagement du territoire, sera proposée au cabinet du ministre, indique Robert Marlier, administrateur délégué de la SA Citadelle.Cette nouvelle version du projet porterait sur quelque 50.000 m² au total, mais cette fois sans hypermarché. Le cabinet du ministre confirme qu'une réunion est prévue dans 10 jours entre les techniciens de l'administration et l'investisseur.Trends.be, avec Belga