L'Intercommunale du Brabant wallon (IBW) tient à préciser que ce sont en fait deux baux emphytéotiques - et pas un - qui ont été signés ce mercredi 22 avril.

"Le premier acte, signé par l'UCL et l'IBW, permet désormais à notre intercommunale d'avoir un droit réel sur le terrain où s'implantera prochainement le projet C.B.T.C. Il s'agissait d'un préalable indispensable pour que l'IBW puisse réaliser l'équipement de ce terrain et, notamment, créer une nouvelle voirie d'accès et un bassin d'orage", précise le directeur général, Baudouin le Hardy de Beaulieu.

Le second acte, signé entre l'IBW et la jeune SPRL Juxing International Technology Investment Belgium, a permis à l'IBW de céder à son tour le même terrain en emphytéose aux responsables du C.B.T.C. afin de leur permettre de concrétiser leur projet de développement (construction des bâtiments) dans le Parc scientifique de Louvain-la-Neuve selon le protocole d'accord signé il y a un an déjà. Pour rappel, ce parc est cogéré depuis toujours par l'UCL et l'IBW, le foncier étant en grande partie propriété de l'UCL.