En Brabant flamand, le prix moyen pour un appartement neuf de 80 m2 a passé le cap des 220.000 euros. Selon les calculs du bureau d'expertise de Crombrugghe & Partners, il est de 222.000 euros, ce qui représente une augmentation de 2 % par rapport au premier trimestre 2017. A l'exception de la Flandre-Occidentale, qui est hors catégorie en raison de ses appartements à la côte, le Brabant flamand est ainsi clairement la province flamande la plus chère pour les ...

En Brabant flamand, le prix moyen pour un appartement neuf de 80 m2 a passé le cap des 220.000 euros. Selon les calculs du bureau d'expertise de Crombrugghe & Partners, il est de 222.000 euros, ce qui représente une augmentation de 2 % par rapport au premier trimestre 2017. A l'exception de la Flandre-Occidentale, qui est hors catégorie en raison de ses appartements à la côte, le Brabant flamand est ainsi clairement la province flamande la plus chère pour les appartements neufs. C'est à la ville de Louvain qu'est en grande partie attribuable cette moyenne provinciale élevée. Dans la ville estudiantine, le prix au mètre carré a progressé de 2 % sur une base annuelle pour atteindre 3.625 euros/m2. Dans la périphérie de Louvain également, les promoteurs immobiliers réclament un prix moyen élevé de 2.800 euros/m2. C'est tout autant que dans la région d'Asse, où la proximité de Bruxelles explique le niveau des prix. Avec un prix moyen de 2.675 euros/m2, la région de Hal, au sud de Bruxelles, est encore un peu plus chère que la région de Zaventem (2.650 euros/m2). A Zaventem, la hausse des prix se poursuit cependant. Par rapport au premier trimestre, le prix moyen a grimpé de 2 %. Sur une base annuelle, de Crombrugghe & Partners observe une évolution des prix de 9,5 %. C'est dans la région de Zaventem que les promoteurs construisent en moyenne les plus petits appartements (89 m2). Pour dénicher des appartements neufs relativement bon marché, vous devez vous diriger vers l'est de la province (2.525 euros/m2). La Haute Ecole Groep T avait fait l'acquisition d'un certain nombre d'habitations et d'immeubles entre la Vesaliusstraat et la Tiensestraat à Louvain en vue d'accroître ses activités d'enseignement. A la suite de l'intégration du Groep T à la KU Leuven, ces projets d'extension ont toutefois été abandonnés. Le bloc d'immeubles a été remis sur le marché et c'est finalement le tandem ION et Immobel qui a décroché la timbale. Ils ont lancé le projet mixte Vesalius. Vesalius, c'est 68 appartements, 70 studios, 10 espaces commerciaux, deux salles de cinéma (350 personnes), un auditoire (700 personnes) et 174 emplacements de parking souterrains sur une superficie totale de 30.000 m2. Le projet est signé Jaspers-Eyers Architects. Il représente un investissement d'environ 50 millions d'euros.