Après le pic du premier trimestre, la courbe de prix de la côte affiche désormais un léger repli. Au cours des six derniers mois, le prix moyen réclamé pour des appartements neufs y a perdu un demi pour cent pour se fixer à 3.675 euros/m2. Sur une base annuelle, les prix pour les constructions neuves à la côte sont stables.
...

Après le pic du premier trimestre, la courbe de prix de la côte affiche désormais un léger repli. Au cours des six derniers mois, le prix moyen réclamé pour des appartements neufs y a perdu un demi pour cent pour se fixer à 3.675 euros/m2. Sur une base annuelle, les prix pour les constructions neuves à la côte sont stables. Le chef-lieu de la province, Bruges, a signé la plus belle ascension de ces six derniers mois. Après l'augmentation de 2,5 %, le prix moyen au mètre carré à Bruges s'élève maintenant à 3.200 euros. A Courtrai également, les prix demandés pour les constructions neuves se portent bien. Au cours du semestre écoulé, le prix moyen y a progressé de 2 % à 2.600 euros/m2. Sur une base annuelle, les prix ont bondi de 6 %. Et par rapport à il y a quatre ans, les prix se sont envolés de pas moins de 18 %. Le Westhoek, relativement bon marché, évolue aussi dans une tendance positive. Après la hausse des prix de 2 % et à un nouveau prix moyen demandé de 2.400 euros/m2, le Westhoek rattrape à présent le nord de la province. Le promoteur PSR, composante du groupe Jan De Nul, a débuté, le long du canal Roeselare-Leie à Izegem, la construction d'un projet résidentiel dénommé Dac'art. Il s'inscrit dans le cadre du développement du plan Toekomstvisie 2030 de la ville d'Izegem. Celui-ci a notamment l'ambition de relier la ville au canal et de transformer les rives de celui-ci en une zone résidentielle agréable. Dac'art propose sept penthouses et 54 appartements offrant une, deux ou trois chambres d'une superficie comprise entre 64 et 167 m2. PSR a fait appel aux services de BURO II & ARCHI+I pour la conception architecturale. Le complexe en forme de U sera agrémenté d'un jardin intérieur et équipé d'un parking souterrain pour les habitants. Chaque logement dispose au moins d'une terrasse et, au total, le projet compte 1.144 m2 de terrasses. Les prix de vente sont fixés à 2.150 euros/m2. Laurenz Verledens