Et si, pour sortir leur projet de terre, le meilleur allié des promoteurs belges était, in fine, la complexité juridique, politique et des procédures de notre pays ? La situation qu'ils vilipendent à longueur de conférences, cocktails ou réunions leur permet, pour le moment, d'éviter que des étrangers viennent grappiller l'une ou l'autre part du gâteau. La plupart n'ayant ni l'envie, ni le temps, ni les compétences de mettre les pieds dans le bourbier actuel.
...