Le dernier recensement de la population dans notre pays date de 2011. Une importante modification de méthode est intervenue avec cette fois le recours aux bases de données administratives existantes, et non plus à une enquête classique auprès de tous les citoyens du pays. Sur base de ces données, le SPF Economie vient de publier une nouvelle analyse qui dresse une carte du rapport entre les ménages et les logements.

Ce qui saute immédiatement aux yeux, c'est que seuls 4% de l'ensemble des ménages belges résident dans des logements construits à partir de 2006. Les personnes résidant dans des logements récents constituent une population plus jeune et plus homogène. Il s'agit également de ménages de plus grande taille et majoritairement des couples avec enfants.

Maison vs appartement

En Flandre et en Wallonie, plus des trois quarts des logements construits avant 2006 sont des maisons alors que les appartements représentent près d'1 logement récent sur 2 en Flandre et près de 4 logements récents sur 10 en Wallonie. La situation est différente dans la Région de Bruxelles-Capitale où les appartements dominent tant les logements anciens que récents.

70% des logements construits après 2006 sont destinés à la propriété. Selon le SPF Economie, cela signifie qu'au moins une personne du ménage est partiellement ou totalement propriétaire du logement. Cette tendance se marque tant en Flandre qu'en Wallonie. Par contre, à Bruxelles-Capitale, seul 1 ménage sur 2 résidant dans un logement récent est propriétaire de son logement.

Vous trouverez ici l'analyse complète (http://census2011.fgov.be/analyse/logement_fr.html)

Le dernier recensement de la population dans notre pays date de 2011. Une importante modification de méthode est intervenue avec cette fois le recours aux bases de données administratives existantes, et non plus à une enquête classique auprès de tous les citoyens du pays. Sur base de ces données, le SPF Economie vient de publier une nouvelle analyse qui dresse une carte du rapport entre les ménages et les logements.Ce qui saute immédiatement aux yeux, c'est que seuls 4% de l'ensemble des ménages belges résident dans des logements construits à partir de 2006. Les personnes résidant dans des logements récents constituent une population plus jeune et plus homogène. Il s'agit également de ménages de plus grande taille et majoritairement des couples avec enfants.En Flandre et en Wallonie, plus des trois quarts des logements construits avant 2006 sont des maisons alors que les appartements représentent près d'1 logement récent sur 2 en Flandre et près de 4 logements récents sur 10 en Wallonie. La situation est différente dans la Région de Bruxelles-Capitale où les appartements dominent tant les logements anciens que récents.70% des logements construits après 2006 sont destinés à la propriété. Selon le SPF Economie, cela signifie qu'au moins une personne du ménage est partiellement ou totalement propriétaire du logement. Cette tendance se marque tant en Flandre qu'en Wallonie. Par contre, à Bruxelles-Capitale, seul 1 ménage sur 2 résidant dans un logement récent est propriétaire de son logement. Vous trouverez ici l'analyse complète (http://census2011.fgov.be/analyse/logement_fr.html)