Dans le cadre de cette opération promotionnelle, Yahoo! promet qu'elle lit uniquement l'objet des mails. Mais Yahoo! , à l'instar des autres messageries électroniques gratuites, peut accéder au contenu des mails dans leur intégralité. C'est une des conditions d'utilisation que l'utilisateur doit accepter pour créer un compte électronique.

La pratique de Visualizing Yahoo est illégale, selon Sandrine Carneroli, avocate spécialiste des nouvelles technologies. "Le contenu d'un mail est privé. Le droit à la confidentialité est un droit fondamental et on ne peut y renoncer, même en signant une charte d'utilisation qui autorise la collecte des données", explique-t-elle.

Selon le site owni.fr, Yahoo! reconnaît cette pratique mais atteste que les mails ne sont pas vraiment lus puisqu'il n'y a pas d'intervention humaine. Le courrier est scanné et analysé par des programmes informatiques, ce que Yahoo! explique par la nécessité de filtrer les spams et les virus. Pour Sandrine Carneroli, cela ne justifie pas cette pratique qu'elle qualifie d'"abus" et d'"atteinte à la vie privée".

Trends.be avec Belga