On en avait parlé il y a tout juste un an, le PhoneBloks, c'est un GSM qui ne deviendra "jamais" obsolète. Pourquoi ? Car tous ses composants sont des "bloks" séparés et séparables, un peu comme des blocs Lego. Un écran brisé ? On le remplace (et uniquement l'écran) ! Un appareil photos inutilisé ? On le remplace par un "blok" mémoire par exemple. Bref, le PhoneBloks est entièrement transformable et est personnalisable à souhait.

Pourquoi, malgré une idée géniale, doutait-on un peu de la "naissance" de ce téléphone, même si Google et Motorola l'avait embarqué dans leur projet Ara ? Tout simplement parce que si il n'est jamais démodé, jamais obsolète, jamais complètement en panne, qui achètera encore un nouveau smartphone... Le modèle économique du PhoneBloks est-il économiquement viable ?

Cette question reste en suspens actuellement mais le premier exemplaire du PhoneBloks existe bel et bien lui. Ce prototype est également équipé de plusieurs modules à connecter à sa base.

Google présentera le 14 janvier prochain l'avancée de ce projet. Peut-être en apprendra-t-on plus sur une éventuelle date de commercialisation ?

On en avait parlé il y a tout juste un an, le PhoneBloks, c'est un GSM qui ne deviendra "jamais" obsolète. Pourquoi ? Car tous ses composants sont des "bloks" séparés et séparables, un peu comme des blocs Lego. Un écran brisé ? On le remplace (et uniquement l'écran) ! Un appareil photos inutilisé ? On le remplace par un "blok" mémoire par exemple. Bref, le PhoneBloks est entièrement transformable et est personnalisable à souhait.Pourquoi, malgré une idée géniale, doutait-on un peu de la "naissance" de ce téléphone, même si Google et Motorola l'avait embarqué dans leur projet Ara ? Tout simplement parce que si il n'est jamais démodé, jamais obsolète, jamais complètement en panne, qui achètera encore un nouveau smartphone... Le modèle économique du PhoneBloks est-il économiquement viable ?Cette question reste en suspens actuellement mais le premier exemplaire du PhoneBloks existe bel et bien lui. Ce prototype est également équipé de plusieurs modules à connecter à sa base. Google présentera le 14 janvier prochain l'avancée de ce projet. Peut-être en apprendra-t-on plus sur une éventuelle date de commercialisation ?