Il ressemble à s'y méprendre à une enceinte sonore. Il peut se poser au sol, sur un meuble ou s'accrocher au mur. Mais la comparaison s'arrête là. Car le Cube AX9500 de Samsung, pas plus volumineux qu'une table de chevet, filtre et assainit un environnement fermé de 366 m3/h, soit environ une pièce de 73 m². En silence. Et en neutralisant les mauvaises odeurs.
...

Il ressemble à s'y méprendre à une enceinte sonore. Il peut se poser au sol, sur un meuble ou s'accrocher au mur. Mais la comparaison s'arrête là. Car le Cube AX9500 de Samsung, pas plus volumineux qu'une table de chevet, filtre et assainit un environnement fermé de 366 m3/h, soit environ une pièce de 73 m². En silence. Et en neutralisant les mauvaises odeurs.Benzène, dioxyde d'azote, poussières, allergènes et autres bactéries... D'aucuns l'ignorent, mais l'air intérieur peut être jusqu'à 5 fois plus pollué que l'air extérieur. Aux polluants atmosphériques liés à notre activité (tabac, produits d'entretien...) s'ajoutent les polluants chimiques issus du bâti, des meubles et des revêtements de sol. Les composés organiques volatils (COV) sont parfois accompagnés de micro-organismes tels que virus, bactéries, moisissures et pollens, qui peuvent provoquer fatigue, maux de tête, irritations de la peau, rhinites et bronchites et, à long terme, de l'asthme. Alors, quand la crise sanitaire nous rend plus casaniers que jamais, mieux vaut prendre ses précautions.Le Cube de Samsung agit en trois étapes : un premier filtre élimine les particules de poussière telles que le pollen et les poils d'animaux de compagnie. Ensuite, un filtre de désodorisation au charbon actif réduit la présence des gaz potentiellement dangereux, comme le formaldéhyde, le toluène, l'éthylbenzène et le styrène. Enfin, un filtre à poussière ultrafin élimine 99,97 % des particules de poussière les plus fines (jusqu'à 0,3 micron) présentes dans votre habitation. Samsung ne le dit pas ouvertement, mais c'est cette barrière qui supprime les bacilles, les spores de moisissure et les germes, prévenant ainsi les risques d'infection. Pour une pièce de 70 m²Est-ce efficace ? Nous avons testé l'appareil pendant deux semaines, en terrain particulièrement hostile : dans une maison unifamiliale en fin de rénovation. Et le résultat est plutôt convaincant. Dès sa mise en marche, le Cube indique le taux de particules fines ou de gaz présents dans la pièce. En une heure d'utilisation, l'appareil parvient à réduire le taux de particules fines PM 10 de 52 ㎍/m³ à 8 ㎍/m³. Le taux de PM2.5 / PM1.0 - les plus nocives pour la santé - passe, quant à lui, de 49 ㎍/m³ à 6 ㎍/m³. Ultrasilencieux à bas régime (18 dB en mode silencieux), le Cube se distingue aussi par son aptitude à détruire le formaldéhyde, polluant atmosphérique intérieur toxique que l'on retrouve dans les peintures, les matériaux de construction ou les produits d'entretien. On aime son côté pratique : grâce à des capteurs avancés, une connexion wifi et votre smartphone, il est possible de contrôler à distance la qualité de l'air de votre intérieur. L'appli ne vous donne pas seulement plus de détail sur la qualité de l'air mais vous laisse aussi choisir un timing opératoire, changer la vitesse et mettre le Cube en mode "sans courant d'air". Le Cube est aussi compatible avec l'assistant vocal de Google et Amazon Alexa. Seul regret : dépourvu d'humidificateur, ce modèle ne s'attaque pas à la sécheresse des intérieurs. Mais l'air assaini du ventilateur provoque une sensation de brise légère très appréciable, surtout en été.Rafal Naczyk