Le géant déchu de l'internet avait annoncé plus tôt cette année regarder à toutes les alternatives pour assurer son avenir, dont la vente de ses activités Internet. Plusieurs marques d'intérêt se sont déjà manifestées, notamment de la part d'AT&T ou Verizon.

Quant au site de microblogging Twitter, il n'est pas davantage au sommet de sa forme. La société connaît une évolution décevante de son chiffre d'affaires tandis que le nombre de ses utilisateurs stagne.

Le géant déchu de l'internet avait annoncé plus tôt cette année regarder à toutes les alternatives pour assurer son avenir, dont la vente de ses activités Internet. Plusieurs marques d'intérêt se sont déjà manifestées, notamment de la part d'AT&T ou Verizon. Quant au site de microblogging Twitter, il n'est pas davantage au sommet de sa forme. La société connaît une évolution décevante de son chiffre d'affaires tandis que le nombre de ses utilisateurs stagne.