Le marché belge des téléphones intelligents a connu une croissance de 115 % entre janvier et juillet, indique une étude du bureau GFK.

Entre juillet 2009 et juillet 2010, les ventes de téléphones portables - intégrant GSM et smartphones - ont atteint 1,927 million d'unités sur le marché belge, soit un recul de 19,1 % en un an.

Si le segment des GSM traditionnels baisse de 27,7 %, celui des smartphones a plus que doublé (+ 115,7 %). Sur base annuelle, la part des téléphones intelligents est passée de 6 % à 16 % de l'ensemble du marché. On est passé en un an de 142.900 unités à 308.300 unités en circulation pour des ventes estimées à environ 100 millions d'euros.

Il y a fort à parier que les fêtes de fin d'année accéléreront encore la tendance.

Trends.be, avec Belga

Le marché belge des téléphones intelligents a connu une croissance de 115 % entre janvier et juillet, indique une étude du bureau GFK.Entre juillet 2009 et juillet 2010, les ventes de téléphones portables - intégrant GSM et smartphones - ont atteint 1,927 million d'unités sur le marché belge, soit un recul de 19,1 % en un an.Si le segment des GSM traditionnels baisse de 27,7 %, celui des smartphones a plus que doublé (+ 115,7 %). Sur base annuelle, la part des téléphones intelligents est passée de 6 % à 16 % de l'ensemble du marché. On est passé en un an de 142.900 unités à 308.300 unités en circulation pour des ventes estimées à environ 100 millions d'euros.Il y a fort à parier que les fêtes de fin d'année accéléreront encore la tendance.Trends.be, avec Belga