Le géant sud-coréen a annoncé avoir réussi à transmettre des données à la vitesse de 1 Gbps (gigabit par seconde) sur une distance de deux kilomètres séparant deux terminaux, alors que les réseaux 4G actuels transmettent à 75 Mbps.

"Les utilisateurs bénéficieront d'une large éventail de services comme les films en 3D et les jeux et la lecture en streaming de contenu en ultra haute-définition (UHD)", selon un communiqué. La nouvelle technologie utilise des bandes à extrêmement haute fréquence (EHF), mais ne répond encore à aucune norme reconnue par les instances internationales des télécoms.

Le trafic de données mobile sera en 2020 33 fois supérieur à celui de 2010, selon la Commission européenne, qui consacrera en 2013 50 millions d'euros au développement des futurs réseaux de technologie mobile.

Le géant sud-coréen a annoncé avoir réussi à transmettre des données à la vitesse de 1 Gbps (gigabit par seconde) sur une distance de deux kilomètres séparant deux terminaux, alors que les réseaux 4G actuels transmettent à 75 Mbps. "Les utilisateurs bénéficieront d'une large éventail de services comme les films en 3D et les jeux et la lecture en streaming de contenu en ultra haute-définition (UHD)", selon un communiqué. La nouvelle technologie utilise des bandes à extrêmement haute fréquence (EHF), mais ne répond encore à aucune norme reconnue par les instances internationales des télécoms. Le trafic de données mobile sera en 2020 33 fois supérieur à celui de 2010, selon la Commission européenne, qui consacrera en 2013 50 millions d'euros au développement des futurs réseaux de technologie mobile.