Jeudi, des centaines de travailleurs du Service public fédéral ont constaté que leurs ordinateurs tournaient au ralenti, voire s'éteignaient, à cause d'un virus baptisé "Sality.gen". Les 26.000 membres du personnel ont cependant pu continuer à travailler.

Une solution a été recherchée durant le week-end pour régler le problème. Le virus devrait être supprimé des ordinateurs de Bruxelles dès ce lundi, le reste du pays suivra mardi.

Le virus a notamment touché les bureaux des contributions et des services administratifs sur l'ensemble du territoire belge. Il n'a toutefois pas réussi à entrer dans la base de données contenant les données personnelles de contribuables.

"Sality.gen" est un virus destiné à la neutralisation des grands réseaux.

Trends.be avec Belga

Jeudi, des centaines de travailleurs du Service public fédéral ont constaté que leurs ordinateurs tournaient au ralenti, voire s'éteignaient, à cause d'un virus baptisé "Sality.gen". Les 26.000 membres du personnel ont cependant pu continuer à travailler. Une solution a été recherchée durant le week-end pour régler le problème. Le virus devrait être supprimé des ordinateurs de Bruxelles dès ce lundi, le reste du pays suivra mardi. Le virus a notamment touché les bureaux des contributions et des services administratifs sur l'ensemble du territoire belge. Il n'a toutefois pas réussi à entrer dans la base de données contenant les données personnelles de contribuables. "Sality.gen" est un virus destiné à la neutralisation des grands réseaux. Trends.be avec Belga