Cette offre est pour le moment réservée uniquement aux États-Unis, mais elle est un signal fort en ce sens que c'est la première fois dans sa jeune histoire que YouTube va proposer un modèle payant, alors que jusqu'à présent, c'est la gratuité qui primait. L'offre, qui a donc été baptisée Red, sera lancée aux États-Unis au prix psychologique de 9,99 dollars par mois. Moins de 10 dollars pour regarder autant de vidéos que l'on veut et sans publicité.

Mais ce n'est pas le seul service qui sera proposé pour 9,99 dollars. Grâce à YouTube Red, l'abonné pourra également avoir accès à un service de streaming musical et il pourra sauvegarder des vidéos sur son ordinateur ou son smartphone pour les regarder plus tard, même s'il n'a pas de connexion Internet.

Qui va bien accepter de payer 10 dollars par mois pour un YouTube sans pub ?

Vous l'avez compris, YouTube vise clairement à s'attaquer aux poids lourds du streaming et notamment à Netflix. L'offensive ne sera pas simple à mener, car Netflix offre des séries et des films, mais également - et c'est sa grande force - des films originaux, très populaires, et exclusifs. Je pense par exemple à des séries originales comme House of Cards, Orange Is the New Black ou Narcos ! Bref, autant de séries devenues cultes après leur passage exclusif sur Netflix !

En résumé, en lançant son offre payante auprès d'un milliard d'utilisateurs de par le monde, YouTube vise clairement à concurrencer les géants du streaming vidéo et musical comme Netflix, Deezer ou Spotify. Mais la vraie question qui va se poser aux dirigeants de YouTube, c'est quel pourcentage de son milliard d'utilisateurs va accepter de payer un peu moins de 10 dollars par mois pour ne pas avoir de la publicité qui dérange pendant le visionnage d'une vidéo ou d'un film ? La question n'est pas idiote, car des applications anti-publicité comme AdBlock permettent déjà d'éviter cette pub sans devoir payer 9,99 dollars par mois. La question reste ouverte.

Cette offre est pour le moment réservée uniquement aux États-Unis, mais elle est un signal fort en ce sens que c'est la première fois dans sa jeune histoire que YouTube va proposer un modèle payant, alors que jusqu'à présent, c'est la gratuité qui primait. L'offre, qui a donc été baptisée Red, sera lancée aux États-Unis au prix psychologique de 9,99 dollars par mois. Moins de 10 dollars pour regarder autant de vidéos que l'on veut et sans publicité.Mais ce n'est pas le seul service qui sera proposé pour 9,99 dollars. Grâce à YouTube Red, l'abonné pourra également avoir accès à un service de streaming musical et il pourra sauvegarder des vidéos sur son ordinateur ou son smartphone pour les regarder plus tard, même s'il n'a pas de connexion Internet.Vous l'avez compris, YouTube vise clairement à s'attaquer aux poids lourds du streaming et notamment à Netflix. L'offensive ne sera pas simple à mener, car Netflix offre des séries et des films, mais également - et c'est sa grande force - des films originaux, très populaires, et exclusifs. Je pense par exemple à des séries originales comme House of Cards, Orange Is the New Black ou Narcos ! Bref, autant de séries devenues cultes après leur passage exclusif sur Netflix !En résumé, en lançant son offre payante auprès d'un milliard d'utilisateurs de par le monde, YouTube vise clairement à concurrencer les géants du streaming vidéo et musical comme Netflix, Deezer ou Spotify. Mais la vraie question qui va se poser aux dirigeants de YouTube, c'est quel pourcentage de son milliard d'utilisateurs va accepter de payer un peu moins de 10 dollars par mois pour ne pas avoir de la publicité qui dérange pendant le visionnage d'une vidéo ou d'un film ? La question n'est pas idiote, car des applications anti-publicité comme AdBlock permettent déjà d'éviter cette pub sans devoir payer 9,99 dollars par mois. La question reste ouverte.