Frank Vanden Berghen peut lire l'avenir dans des fichiers Excel. Cet ingénieur a créé un logiciel capable d'analyser des quantités énormes de données et d'en tirer des déductions d'une fiabilité déconcertante. Sa société, Business Insight, vient d'être citée en exemple par le consultant Gartner dans son rapport consacré aux plateformes d'analyses de données. Une reconnaissance pour cette entreprise active dans le créneau de la modélisation prédictive.
...

Frank Vanden Berghen peut lire l'avenir dans des fichiers Excel. Cet ingénieur a créé un logiciel capable d'analyser des quantités énormes de données et d'en tirer des déductions d'une fiabilité déconcertante. Sa société, Business Insight, vient d'être citée en exemple par le consultant Gartner dans son rapport consacré aux plateformes d'analyses de données. Une reconnaissance pour cette entreprise active dans le créneau de la modélisation prédictive. Ce business assez méconnu du grand public surfe sur le succès croissant du big data. Les entreprises accumulent aujourd'hui des montagnes de données, notamment sur le profil et le comportement de leurs clients. Les programmes informatiques les plus perfectionnés parviennent à en extraire des informations pertinentes... qui peuvent valoir beaucoup d'argent. Le logiciel TIMi, développé par Frank Vanden Berghen, scanne ces amas de chiffres à la recherche des variables qui lui permettront d'anticiper les actions de certains clients types. "Nous analysons des bases de données du passé afin de prédire le futur", explique Frank Vanden Berghen, CEO de Business Insight. La PME wallonne n'est pas la seule à occuper ce terrain de la prédiction. Ses concurrents sont des mastodontes du logiciel comme Oracle. Mais ce qui caractérise le logiciel de Business Insight, c'est son agilité, explique son CEO. Quand ses concurrents ont besoin d'une batterie d'ordinateurs pour effectuer leurs calculs, le software belge est capable de tourner avec un seul portable. L'entrepreneur a tapé dans l'oeil de toute une série de sociétés, actives dans des domaines très différents. La grande majorité des contrats signés ont pour objectif d'éviter la fuite des clients ou de réaliser du cross-selling (ventes croisées). Mais d'autres champs d'application commencent à émerger dans ce nouveau business de la voyance 2.0. Qui s'apprête à changer d'opérateur ? Le cauchemar des opérateurs télécoms, c'est le churn. Cette appellation désigne le pourcentage de clients qui changent de crémerie chaque mois. L'objectif de tout opérateur est de réduire au maximum cette proportion de clients " volages". Grâce à la modélisation prédictive, il est désormais possible d'identifier les consommateurs qui s'apprêtent à basculer vers la concurrence. Les opérateurs télécoms compilent énormément de données sur leurs clients : âge, adresse, consommation de SMS, nombre d'appels entrants et sortants, destination des appels, usage du roaming, durée des appels, etc. En croisant l'ensemble de ces données (plusieurs centaines de colonnes de tableau Excel par client), le logiciel TIMi identifie le comportement des clients juste avant qu'ils "churnent", qu'ils résilient leur abonnement. Il peut ainsi affirmer (exemple fictif) que 95 % des clients qui quittent l'opérateur sont des abonnés à une carte prépayée, qu'ils consomment en moyenne 500 Mo de données, envoient 150 SMS par mois, et téléphonent majoritairement à des contacts clients d'un autre opérateur. Il suffit ensuite d'isoler les clients qui correspondent à ce profil. A charge pour l'opérateur de prendre les mesures qu'il juge utile pour tenter de convaincre ces clients de rester chez lui. Généralement, l'action consiste en une promotion ciblée comprenant des minutes ou des SMS gratuits. Business Insight travaille notamment avec Real Impact Analytics, une société belge d'analyse de données très présente sur le marché africain, où les opérateurs ont une clientèle très importante et très volatile. Prédire la durée de vie d'une batterie. Business Insight a travaillé avec Volvo Cars sur la durée de vie des batteries. "En Suède, ils ont un problème particulier : il fait froid, pointe Frank Vanden Berghen. Du coup, les batteries lâchent plus vite qu'ailleurs, et ils ont voulu savoir pourquoi." La société a mis une centaine de capteurs sur ses batteries afin d'en extraire une moisson de données. Frank Vanden Berghen a fait tourner son logiciel sur ces tableaux, ce qui a permis d'extraire un très petit nombre de variables clés qui déterminent la durée de vie de ces batteries. En jouant sur ces variables, Volvo a pu améliorer la performance de son matériel. Le même type de modèle a été appliqué pour une société d'extraction de pétrole qui souhaite connaître précisément la durée de vie de certaines machines de pompage. L'objectif est de réaliser une maintenance préventive qui coûtera moins cher que le remplacement de la pompe et qui prolongera son utilisation. Quels patients vont développer des complications ? La PME belge a fait tourner son logiciel prédictif sur un ensemble de données (plus de 23.000 variables) couvrant huit années d'historique clinique de patients atteints de diabète, pour une grosse compagnie d'assurances sud-américaine. Objectif : dresser le profil des patients qui développent des complications et qui se retrouvent en dialyse. Le traitement de la dialyse est l'un des plus gros postes de dépenses pour la compagnie d'assurances. Avec les résultats dégagés, l'assureur a mis en place des actions de prévention afin d'éviter ou de retarder le placement des patients en dialyse, nous explique Frank Vanden Berghen. Rien n'empêche cependant d'imaginer que certaines compagnies d'assurances utilisent ces données pour augmenter la prime de certains de leurs affiliés. Quelle campagne de pub sera la plus performante ? Un producteur de sodas a demandé à Business Insight d'analyser l'efficacité de ses campagnes de pub. En faisant tourner ses modèles sur les chiffres de ventes faisant suite à différents types d'annonces (télé, radio, papier, Web, affichage public, etc.), la société a pu déterminer le meilleur "mix médias" pour optimiser ses ventes de sodas. "La difficulté étant d'isoler ces variables par rapport au 'bruit' qui les entoure et qui influence les ventes : météo, promotions des concurrents, etc.", souligne Frank Vanden Berghen. La conclusion pour cet annonceur étant qu'il fallait miser majoritairement sur la pub en ligne. Mais le résultat peut être diamétralement opposé. Pour la Loterie Nationale, le logiciel a conclu qu'il fallait axer la campagne sur les points de vente (librairies), avec des affiches de grande taille. Quelle recrue va me quitter dans les six mois ? Business Insight a appliqué son logiciel au monde des ressources humaines. Le modèle prédictif permet de déceler quels employés fraîchement engagés quittent leur nouvel employeur endéans les six mois. Ce modèle est particulièrement utile pour des chasseurs de tête qui ne sont rémunérés que si la recrue preste pendant au moins une demi-année. Promotion ciblée. La chaîne de supermarchés Delhaize a fait appel à la PME belge pour déterminer quelles promotions sont les plus efficaces. L'objectif est d'attirer le client en magasin grâce à une promo pertinente en fonction de son profil d'acheteur. Le logiciel a permis de générer quatre fois plus de visites qu'un folder classique, non personnalisé.